Le tracker solaire entre dans l’ère des objets connectés et intelligents

16 Mars 2016, Meyreuil, France – Optimum Tracker, spécialiste de la conception, la production et l’installation de tracker solaires sur les centrales photovoltaïques de grandes envergures vient de déposer trois brevets pour la création d’une application innovante : Opti-SkyControl. Elle analyse en temps réel la nébulosité du ciel et adapte en fonction l’inclinaison des trackers pour permettre une production optimisée lorsque les rayons du soleil sont diffus.
« A travers cette innovation hardware et software, nous avons voulu doter d’intelligence des produits qui jusqu’à présent n’embarquaient que des innovations mécaniques. C’est une révolution dans le domaine du tracker : on ouvre la voie à des produits en phase avec notre temps, de plus en plus performants et au service de la révolution énergétique » précise Madyan De Welle, co-fondateur d’Optimum Tracker et Directeur de l’Innovation.

Opti-SkyControl : un grain de production jusqu’à 2% selon les mois.
Grâce à un algorithme prédictif, une caméra hémisphérique et des capteurs photosensibles mesurant l’intensité lumineuse, le système est capable de faire des prévisions à court terme de l’évolution de la masse nuageuse. En fonction de quoi, il calcule l’angle d’inclinaison optimale du tracker pour obtenir la luminance solaire la plus élevée dans ces situations de lumière diffuse. Afin d’être encore plus précis, l’Opti-SkyControl prend en compte le type de longueur d’onde qui sont plus productives pour les panneaux solaires installés sur le site, pour que leur orientation se fasse vers le point lumineux du ciel le plus efficace pour les panneaux.
« Nous avons intégré de l’intelligence artificielle dans le tracker : l’algorithme analyse ses précédentes prévisions pour améliorer ses prévisions futures. Il est aussi capable de reconnaitre le type de nuage grâce à une base de modèles déjà appris, et de l’enrichir grâce aux analyses effectuées sur le lieu d’implantation. Cela permet de faire des prévisions à plus long terme et plus précises en fonction du comportement nuageux local. » explique Madyan De Welle.
Qui dit prévision long terme de la cartographie du ciel dit meilleur rendement de production. Car l’Opti-SkyControl commande au tracker de passer en mode « suivi de la lumière diffuse » uniquement quand l’algorithme prévoit un temps de maintien minimal de l’angle optimal de captation, afin qu’il y ait un réel grain de production. Les études du laboratoire ARMINES des Mines de Paris, spécialisé dans le calcul de productible des systèmes photovoltaïques, quantifient les grains de production de +0.4% à +2% par mois selon la période sur différents points du globe.

OptiSky_illustration

Contact Presse : Marine Fabre / m.fabre@optimum-tracker.com / 07 68 42 87 52